dimanche 18 février 2018

Premières Lignes #29


C'est sur le blog Les pages qui chuchotent que j'ai découvert ce rendez-vous créé par Ma Lecturothèque, et j'en ai trouvé le principe intéressant. Après tout, quand je vais en librairie pour acheter un nouveau livre, je regarde toujours la couverture et la quatrième de couverture. Mais il m'arrive aussi de lire les premières lignes voire les deux premières pages pour voir si le style de l'auteur me plait. J'ai donc décider de partager avec vous, chaque semaine, les premières lignes des romans qui m'ont plu ou même de mes lectures en cours en fonction de mon envie du moment. 


Premières lignes : "Paris, fin du XIXè siècle

C'est un ouvrier maçon, se dirigeant vers son chantier juste avant l'aube, qui découvrit le corps. C'aurait aussi bien pu être une bâche vaguement roulée abandonnée là, sur les pavés humides et irréguliers, contre un mur lépreux de la rue du Pot-de-Vin, dans le quartier de Belleville. A tout hasard, il s'approcha. Une bonne bâche, c'est toujours bon à prendre. Mais quand il essaya de s'emparer, il sentit une résistance, un poids inattendu. Il se pencha pour regarder plus attentivement, et malgré la pénombre se rendit compte qu'il avait sous les yeux une femme à demi enroulée dans ses jupes, gisant sur le sol. Il lui donna une petite poussée du pied, sans conviction."


J'ai commencé ce roman car je vais travailler sur le second tome dans le cadre de mon stage, mais aussi parce que j'avais très envie de le lire depuis sa sortie mais n'en avais pas encore trouvé l'occasion. Je sens que je vais adorer suivre les aventures de Violette !

2 commentaires:

  1. Ah tient ça se passe a belleville, je connais ce quartier de paris.
    La couverture est superbe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire l'est aussi 😉 Avec juste ce qu'il faut de mystère et de suspense :)

      Supprimer