mardi 6 novembre 2018

We Are Young de Cat Clarke

Éditeur : Quercus
Date de sortie : 3 Mai 2018
Nombre de pages : 384
Prix : 9,97€


Résumé : On the same night Evan's mother marries local radio DJ "Breakfast Tim", Evan's brand-new step-brother Lewis is found unconscious and terribly injured, the only survivor of a horrific car crash. 
A media furor erupts, with the finger of a blame pointed firmly at stoner, loner Lewis. Everyone else seems to think the crash was drugs-related, but Evan wasn't buying it. With the help of her journalist father, Harry, she decides to find out what really happened that night. 
As Evan delves deeper into the lives of the three teenagers who died in the crash, she uncovers some disturbing truths and a secret that threatens to tear her family - and the community - apart for ever...


Mon avis



Comme chacun des romans de Cat Clarke, j'ai attendu We Are Young avec beaucoup d'impatience ! Je dois aussi dire que c'est la première fois que je lis un roman de l'auteure en VO. Pour les plus frileux, je précise ici que le niveau d'anglais est tout à fait abordable et facile à comprendre.

L'intrigue s'ouvre sur un accident de voiture : trois des personnes présentes sont décédées et il n'y a q'un seul survivant. Evan, la demi-soeur du survivant, va tout mettre en oeuvre pour découvrir ce qu'il s'est passé.

En sous-intrigue à l'enquête menée par Evan, le roman est aussi très centré sur la vie en famille, et ici dans une famille recomposée. Le fonctionnement de cette "nouvelle" famille et la manière dont les jeunes l'appréhendent est mis en avant ici. En parallèle, on suit aussi en arrière-plan les histoires de coeur d'Evan, un personnage LGBT+ qui se cherche encore et qui voue un véritable amour à la musique.

L'intrigue est donc centrée sur l'enquête d'Evan et ses différentes phases de deuil : elle veut savoir quelle est la connexion entre les quatre adolescents, qui semblaient n'avoir rien en commun.

Il faut dire que je me suis doutée du véritable sujet du roman dans les trente premières pages. Je ne sais pas si ça a été le cas pour d'autres lecteurs ou si c'est parce que je suis sensible à ce sujet. Je pense d'ailleurs que c'est pour cette raison que j'ai mis plusieurs mois à lire ce roman. Mais quoiqu'il en soit le sujet dont il est question est traité avec beaucoup de vérité et le malaise adolescent est traité avec beaucoup de justesse.

Ce roman est très psychologique : on a le point de vue d'Evan mais on suit surtout tous ses raisonnements pour découvrir le fin mot de l'histoire ; ainsi que les raisons pour lesquelles Phoebe, Karolina, James et Lewis en sont arrivés là.

We Are Young délivre de beaux messages, notamment contre la solitude et la dépression chez les jeunes. Ce roman questionne beaucoup sur la manière dont il est possible de venir en aide aux jeunes et sur les signes avant-coureurs de la dépression, sur la manière dont il est possible de les aider à aller mieux, tout simplement. Quoiqu'il en soit, ce roman est un très bon Cat Clarke et une belle lecture pleine d'espoir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

/* Contenant de la barre de cookies */ .cookie-choices-info, #cookieChoiceInfo { bottom: 0 !important; top: auto !important; }