dimanche 4 juin 2017

Sainte-Marie des Ombres Tome 2 - L'Enfant des ténèbres de Sophie Dabat





Éditeur : Bragelonne
Date de parution : 11 Août 2014
Nombre de pages : 328
Prix : 20€





Résumé : Marie a besoin d'air, et de temps, pour panser ses blessures, et la route offre ce dont elle a tant manqué : tranquillité, liberté et solitude. Mais on peut aussi y faire de mauvaises rencontres...
Contrainte et forcée, Marie va devoir renouer avec ses origines nomades. Fera-t-elle le choix de plonger encore plus profondément dans sa propre histoire et remuer le couteau dans la plaie de ses traumatismes ? 
Elle ne pourra compter que sur elle-même, et Cullan, pour surmonter l'épreuve du sang et des ombres. A moins qu'elle pactise avec ceux qu'elle a cru pouvoir repousser dans les recoins obscurs de son passé.





Mon avis : 



Si vous avez lu ma chronique sur le premier tome, alors vous savez que j'ai eu un coup de coeur pour l'univers de Sainte-Marie des Ombres. J'ai mis un peu de temps avant de lire ce second tome car j'avais un peu peur de voir ce que l'auteure allait nous proposer pour cette suite. 

En effet, nous aviez quitter une Marie qui avait besoin d'un break et qui voulait partir quelques temps sur les routes. C'est chose faite ici, car elle part à la chasse aux Dévorantes entre deux guests dans les Salons de ses amis tatoueurs. Ce sera aussi l'occasion pour elle de croiser des personnes assez étranges. 

Mais les choses dérapent très vite et Marie est kidnappée par des personnes faisant partie de son ancienne kumpania. Le séjour qu'elle y fera ne sera pas de tout repos car l'endroit lui rappellera des mauvais souvenirs et un climat hostile envers elle se développera au fur et à mesure de son séjour. 

Suite à plusieurs événements, elle se retrouvera du jour au lendemain avec une bande de motards et un avis de recherche sur le dos. On fait alors la connaissance de nouveaux personnages, dont Djuka, chef des motards et jeune fille au caractère bien trempé. Et, Thomas et Ballard seront aussi de la partie, même si on ne les voit pas beaucoup dans ce tome. 

La vie de Marie n'aura jamais autant tenu qu'à un fil et elle devra faire face à un tournant décisif qui pourrait tout changer dans sa vie. Sans compter sur le fait qu'elle mènera une mission suicide pour sauver la fille de Ballard (mais je n'en dirais pas plus à ce sujet). Ce tome sera aussi l'occasion pour en savoir plus sur le passé de Marie

La relation entre Marie et Ballard est toujours aussi explosive et amusante à suivre. Ce qui n'est pas le cas de Thomas, à qui j'ai constamment eu envie de donner des baffes. Je supporte de moins en moins ce personnage et je ne saurais même pas dire pourquoi...

A l'instar de ce que voulait Marie, ce tome tient une place de break et de mise au point sur l'histoire et sur ce que vont devenir les personnages. On est ici contrés sur l'introspection et le passé douloureux de Marie, celle-ci aura donc des vieilles histoires à régler avant de pouvoir reprendre sa vie en main. Sans oublier la fin absolument horrible qui marque un tournant décisif dans sa vie. Je regrette juste qu'il n'y ai pas eu plus de passages avec les Dévorantes, mais je comprend tout à fait pourquoi il y en a si peu. 


Challenge "Il était une fois...dans nos PAL"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire