dimanche 23 juillet 2017

Premières Lignes #3





C'est sur le blog Les pages qui chuchotent que j'ai découvert ce rendez-vous créé par Ma Lecturothèque, et j'en ai trouvé le principe intéressant. Après tout, quand je vais en librairie pour acheter un nouveau livre, je regarde toujours la couverture et la quatrième de couverture. Mais il m'arrive aussi de lire les premières lignes voire les deux premières pages pour voir si le style de l'auteur me plait. J'ai donc décider de partager avec vous, chaque semaine, les premières lignes des romans qui m'ont plu ou même de mes lectures en cours en fonction de mon envie du moment. 






En cette période estivale, je voulais vous présenter une lecture légère et j'ai jeté mon dévolu sur Un Merci de trop de Carène Ponte


Résumé : Sage et obéissante depuis le jour de sa naissance, Juliette a tour à tour été un bébé facile, une enfant modèle, une adolescente sans problèmes et une jeune fille rangée. A presque 30 ans, habituée à dire docilement oui à tout et effacée jusqu'à la transparence, elle ronronne dans la chaleur rassurante d'une vie sans remous d'assistante de gestion. Jusqu'à ce "merci" de trop, seule réponse qu'elle parvient à bafouiller après une énième humiliation professionnelle. Ouvrant brusquement les yeux sur le désert de son existence, Juliette décide de démissionner et d'enfin vivre ses rêves, au risque du désordre. Et du désordre, il va y en avoir beaucoup...



Premières lignes : Prologue

Moi, c'est Juliette. Le prénom d'une héroïne romantique au courage incroyable, mais aussi d'une fille insignifiante, à la vie morne et sans intérêt. Et c'est la vie de cette Juliette-là que je mène. Elle n'a rien de romantique, rien d'extravagant surtout. Être dans le moule et y rester. 
D'aussi loin que je souvienne, j'ai toujours été une petite fille modèle. Ma mère en cessait de vanter mes mérites au près de toutes les voisines du quartier. sa petite Juliette était si sage, si obéissante. Elle n'avait jamais besoin d'élever la voix, elle


Voilà c'est tout pour cette semaine et vous dit à la semaine prochaine pour un nouvel avant-goût livresque :) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire