mercredi 26 juillet 2017

Dernier été à Tokyo de Cécilia Vinesse




Éditeur : Pocket Jeunesse
Date de parution : 1er Juin 2017
Nombre de pages : 352
Prix : 17,90€




Résumé : Sept jours pour s'aimer
6 jours, 
19 heures,
24 minutes...
Pour Sophia, le compte à rebours à commencé ! 
Sophia, 17 ans, a une semaine pour dire au revoir à Tokyo et à son groupe d'amis expatriés. Mais ses adieux sont gâchés par le retour surprise de Jamie, avec qui elle a toujours eu une relation compliquée. Alors que tout s'écroule autour d'elle, Jamie se révèle pourtant le seul sur qui elle peut compter. Peut-être n'est-ce pas trop tard pour leur histoire ? mais que peut-on construire, lorsque l'on a que sept petits jours ? 



Mon avis : 



Il faut dire que ce qui m'a tout de suite attirée dans ce roman, c'est le fait qu'il se passe au Japon, pays que j'affectionne particulièrement. Je ne pouvais donc pas passer à côté ! 

On suit le personnage de Sophia, jeune fille de 17 ans, qui n'a plus qu'une semaine à passer à Tokyo avant de retourner dans le New Jersey. Cette semaine sera riche en rebondissements car elle ne sait pas si avouer ses sentiments à David, qu'elle aime en secret depuis des années. Sans compter sur le retour de Jamie, après 3 ans d'absence. 

Autant le dire tout de suite, j'ai eu un peu de mal avec les personnages parfois immatures au début, surtout Sophia qui m'a passablement énervée. Mais je m'y vite faite surtout grâce à Jamie qui est tout simplement adorable avec elle. 

Cette dernière semaine sera l'occasion pour Jamie et Sophia de se rapprocher petit à petit, malgré un différend survenu 3 ans plus tôt. J'ai aussi trouvé que l'intrigue était bien dosée car tous les personnages, principaux comme secondaires (David, CarolineMika et Alison), auront droit à leur lot de secrets et de révélations : tout ne tourne pas uniquement autour de Sophia et Jamie

Je dois dire que j'étais plutôt sceptique au début de ma lecture car en lisant le quatrième de couverture, on s'attend à trouver une jolie romance sans rien de plus... Mais ce livre est bien plus que ça et c'est ce qui fait qu'on accroche et qu'il est impossible de le lâcher. 

Dernier été à Tokyo est une lettre d'amour à Tokyo et à la culture japonaise. L'auteure ne lésine pas sur les détails et on pourrait presque s'imaginer en train de se balader dans les rue de Tokyo avec les personnages. De plus, je ne crois pas me tromper en disant que l'auteure s'est inspirée de sa propre vie pour ce qui est des aller et retour de Sophia entre le Japon et le New Jersey. 

Autre chose qui m'a beaucoup plu, et ce n'est qu'un détail, mais le système de compte à rebours au début de chaque chapitre rend le départ imminent de Sophia plus réel et tangible, ce qui rend le roman très addictif. 

Le roman a beau se terminer de manière un peu abrupte, c'est le jeu. L'histoire se déroule sur une semaine de la vie de Sophia, c'est donc à nous-même, en tant que lecteur, de s'imaginer la suite. Quoiqu'il en soit, Dernier été à Tokyo est une jolie romance toute douce, parfaite pour l'été. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire