mardi 6 juin 2017

Quelques pas de plus d'Agnès Marot






Éditeur : Scrinéo
Date de parution : 6 Avril 2017
Nombre de pages : 329
Prix : 16,90€





Résumé : Sora vient d'apprendre qu'elle doit passer le reste de sa vie à béquilles. Lycéenne mi-temps, handicapée à plein temps : voilà à quoi se résumé désormais son quotidien. Elle pourrait s'y faire si Kay, sa grande soeur, n'était pas rongée par un mal mystérieux. Alors Sora décide de prendre les choses en main et d'enfiler la cape des super-héros qu'elle aime tant. 
L'objectif : sauver sa soeur. 
Son meilleur atout : l'héritage navajo que lui a transmis sa mère, un ancien pouvoir de guérison qui pourrait les aider, Kay et elle. Le problème, c'est qu'elles ne sont pas les seules à le chercher... et leur rival est prêt à les suivre jusqu'au bout du monde pour parvenir à ses fins ! 





Mon avis : 



Voici un livre qui a beaucoup fait parler de lui sur la blogo avant et depuis sa sortie, et que je me suis fait une joie de lire ! Je regrette juste d'avoir mis autant de temps à le lire mais avec ma panne de lecture qui a débarque au milieu de ma lecture, j'ai eu un peu de mal à m'y remettre. Quoiqu'il en soit, j'ai passé un excellent moment avec se livre et c'est ce qui compte vraiment !

On suit le personnage de Sora, une jeune fille qui vit avec une douleur constante à la cheville et qui découvre assez vite qu'elle ne pourra plus jamais marcher. Elle vit avec Kay, sa grande soeur, et la relation entre les deux jeunes filles est vraiment très belle. Elles se font mutuellement confiance et se vouent un amour sans failles. 

Sora est une héroïne authentique, qui souffre beaucoup et qui tente de combattre cette souffrance du mieux qu'elle le peut. Et quoi de mieux que de l'illustrer avec la théorie de la petite cuillère, dont le passage de l'explication est l'un des plus beaux du livre (avec Spoon Girl aussi mais seuls ceux qui ont lu le livre savent de quoi je parle). De plus, c'est un personnage fort qui est prêt à tout pour sa soeur. Sora n'hésitera jamais à dire ce qu'elle pense avec un certain cynisme, ce qui nous offrira certains moments très drôles et rafraîchissants. 

Elle devra aussi faire face à son héritage navajo, qui lui sera bien utile par la suite car Sora sera une étrangère porteuse d'un précieux héritage. Quelques pas de plus permet aussi une plongée dans les légendes et la culture navajo. 

L'histoire se passe en deux temps : à Paris, avant le voyage, et en Amérique ensuite. Les deux temporalités s'alternent assez souvent, ce qui nous permet de mieux comprendre ce qui arrive aux personnages tout en gardant un certains suspense. Tout nous est dévoilé petit à petit. 

Il faut aussi dire que certaines scènes peuvent être violentes et dures, surtout celles qui se passent au lycée de Sora et ses incartades avec Marc, un garçon instable. Sans compter sur les étranges accès de violence de Kay dont en on saura plus au fil de la lecture. 

Petit plus : on retrouve à la fin du roman un dossier qui explique d'où viennent les références utilisées. J'ai pu y apprendre des choses intéressantes. J'ai aussi beaucoup aimé le clin d'oeil fait à I.R.L, que je n'ai malheureusement pas encore eu l'occasion de lire. 

Quelques pas de plus est une excellente lecture sur le thème de la douleur qui propose une fin pleine d'espoir pour les personnages. Je pense lire les autres romans d'Agnès Marot, à commencer par I.R.L qui est déjà dans ma PAL (pas taper, je le lis dès que je peux, promis juré ! ).

2 commentaires:

  1. il me fait trop envie j'avais adoré I.R.L du meel auteur alors je pense me laisser tenter par celui ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, je pense que tu peux y aller les yeux fermés, il est génial !!

      Supprimer