lundi 13 mars 2017

The Curse de Marie Rutkoski






Éditeur : Lumen 
Date de parution : 16 Février 2017
Nombre de pages : 456
Prix : 15€




Résumé : Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la "malédiction du vainqueur" : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise. 
Elle ignore encore qu'elle est loin d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas ce qu'il paraît...Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage. 
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédiction ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple. 





Mon avis : 





Il est clair que ce roman a beaucoup fait parler de lui dès sa sortie française chez Lumen mais j'en avais déjà pas mal entendu parler depuis sa sortie en VO. Je n'ai donc pas pu m'empêcher de l'acheter peu de temps après sa date de parution. Et, pour l'occasion, je l'ai lu en LC avec mes amies des blogs La Couleur des mots et Nos folies littéraires. 

The Curse est avant tout l'histoire de Kestrel, jeune fille issue d'une riche famille, qui, un jour, décidé d'acheter un esclave sur la place du marché où ont lieu des enchères. Elle misera donc tout son argent sur lui et sera victime de la "malédiction du vainqueur".

Arin, l'esclave, semble quant à lui cacher quelque chose rapport avec son passé. Les quelques chapitres avec son point de vue renforcent cette idée et nous permettent d'en savoir un peu plus sur lui. 

De plus ces deux personnages sont issus de deux peuples diamétralement opposés et en guerre : les Herranis (esclaves) et les Valoriens (riches). Mais les Herranis, qui fiassent partie d'un peuple raffiné et amateur de musique, étaient adulés avant d'être opprimés par les Valoriens, qui ne sont autre que des brutes à la beauté hors du commun. Moi qui m'attendais à de la dystopie, j'ai été très ravie et agréablement surprise de découvrir un univers fantasy très riche. 

Kestrel et Arin, bien que venant donc de deux mondes différents sont tous deux épris d'une liberté qu'ils ne peuvent pas obtenir. Kestrel étant prisonnière des ambitions de son père, et Arin de son propre passé. 

Les chapitres sont très courts, ce qui donne un bon rythme à l'intrigue. De plus, l'intrigue, qui se veut très lente au début, renforce l'idée d'un énorme jeu d'intrigue pris entre complots et trahisons en tous genres, auquel se livrent les personnages. 

Kestrel est une jeune fille qui mise tout sur son intellect et sa capacité a repérer les mensonges mais elle n'en reste pas moins une héroïne très voire trop naïve et crédule, même après avoir été prévenue. Arin, quant à lui, se comporte comme s'il était son égal alors qu'il est son esclave. De plus, ces deux personnages sont dans un perpétuel rapport de force qui m'a beaucoup amusée. 

Bien que la première partie de ce tome soit très lente, la deuxième partie est bourrée d'actions et de rebondissements en tous genres, et on ne voit pas les pages défiler tellement l'intrigue prend aux tripes. 

Avec ce premier tome, j'ai passé un excellent moment de lecture car l'intrigue est très addictive. Et cette fin...Oh mon dieu !!!!! Il me faut la suite au plus vite après la bombe lâchée par l'auteure dans les dernières pages !! Quoiqu'il en soit, je ne peux que vous conseiller de lire ce livre. L'attente pour avoir la suite va être vraiment très longue !


Chronique d'Oli : La Couleur des Mots
Chronique de Gwen : Nos Folies Littéraires

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire