mardi 20 décembre 2016

Le Syndrome du papillon de Maxence Fermine






Éditeur : Michel Lafon
Date de parution : 13 Octobre 2016
Nombre de pages : 253
Prix : 16, 95€




Résumé : Hugo Mars, 17 ans, n'est pas un garçon comme les autres. Atteint d'un mal étrange, le syndrome du papillon, il est interné en hôpital psychiatrique. Mais la vie est parfois surprenante. Car c'est là qu'il fait la plus belle rencontre de son existence. Celle de Morgane Saint-James, une jeune fille gothique et lunaire qui ne s'intéresse qu'aux génies.
Hugo tombe aussitôt sous le charme. Jusqu'à ce que la jeune fille disparaisse...




Mon avis : 




Ce roman m'a intriguée dès sa sortie surtout à cause de son thème qui est souvent peu traité en littérature Young Adult. J'étais très intriguée mais je suis ressortie de cette lecture avec un avis en demi-teintes.

En effet, le point négatif que je vais souligner d'entrée de jeu ici concerne le style d'écriture. J'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire à cause du style choisit par l'auteur. On remarque très vite que le personnage principal est très fragile psychologiquement parlant mais la lecture n'est pas facilitée et il faut attendre quelques chapitres pour s'y habituer et pouvoir vraiment entrer dans l'histoire. 

On suit donc le personnage de Hugo, un jeune homme de 17 ans qui est enfermé dans un hôpital psychiatrique car il est dépressif et se met souvent en danger. Il a aussi une maladie qui le rend incapable de faire des choix : le syndrome du papillon.

Il y rencontre Morgane, une jeune fille qui ne jure que par les génies et l'intelligence. Elle a aussi une manière d'être très originale et possède beaucoup de tatouages. Mais aussi Zach, un dépressif chronique qui n'a qu'elle seule idée en tête : se suicider (bien qu'il n'y arrive jamais). 

Ce roman est centré sur l'introspection d'Hugo qui nous raconte pourquoi il a atterrit à l'hôpital et d'autres pans de sa vie. Il parle souvent beaucoup trop et nous raconte des choses que ne nous intéressent malheureusement pas vraiment.

Morgane va petit à petit devenir une nouvelle obsession à se yeux, notamment à cause de sa maladie et de son obsession pour les génies. Le départ de celle-ci marquera le début d'une rechute chez Hugo qui s'enfuira pour tenter de la retrouver. 

Le sujet traité est très intéressant et souvent bien traité mais le héros se perd parfois en considération sur sa vie et en devient très vite énervant... De plus, la deuxième partie du roman (quand Hugo part à la recherche de Morgane) m'a profondément ennuyée... C'est bien dommage car le début était très prometteur. 

Mais j'ai tout de même passé un agréable moment de lecture avec ce roman pas comme les autres. Hugo reste tout de même un personnage très attachant et la fin nous propose une jolie morale. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire