samedi 5 novembre 2016

Damoclès de Fatou Ndong






Éditeur : Anyway Editions
Date de parution : 30 Août 2016
Nombre de pages : 333
Prix : 15, 90€





Résumé : Madelyn Johnson, jeune afro-américaine de 17 ans pleine de vie, va malgré elle apprendre que tous les "blancs" ne sont pas tolérants face aux gens de "couleur".
Nous découvrirons l'évolution du racisme à travers les années avec les combats de Malcolm X et Martin Luther King.
Une histoire poignante qui vous poussera à réfléchir sur le racisme qui est malheureusement toujours présent de nos jours.






Mon avis : 




C'est grâce à la Masse Critique Babelio que j'ai eu la chance de pouvoir découvrir ce roman. Sans ça, je suis sûre que je serais passée complètement à côté de cette histoire criante de vérité et malheureusement encore d'actualité...

L'histoire démarre sur les prémices du racisme et des Lois ségrégationnistes en Amérique dans les années 1930. On boit très vite que les privilèges sont donnés aux "blancs" au détriment des personnes de "couleur". Et, peu à peu s'installe le racisme au travers de séparations de plus en plus flagrantes entre "blancs" et personnes de "couleur".

C'est à cette époque que vit Madelyn, jeune fille de 17 ans, amie de Sebastian, un blanc qui appartient à la famille pour laquelle la mère de Madelyn travaille (ce sont les riches de la ville). Mais Madelyn tombera amoureuse de Sebastian ce qui compliquera leur relation...

Ce roman propose un récit à la fois bouleversant et cruel mais aussi très juste : il n'y a pas de fioritures et on se croirait vraiment dans l'Amérique de l'époque. Pour appuyer le texte, des extraits des Lois Jim Crow et des illustrations très représentatives ponctuent le récit.

Outre le climat tendu entre "blancs" et personnes de "couleur", il y a des dissensions entre "blancs" pour savoir qui devra être élu maire de la ville. On est donc aussi plongés dans les complots qui ont lieu entre les familles riches de la ville. 

Il y a beaucoup de points de vue de personnages différents qui parlent à la première personne mais, étrangement, on ne se perd pas dans l'histoire et ce n'est vraiment pas dérangeant. 

Le personnage de James m'a tout simplement outrée, répugnée (et j'en passe). C'est LE personnage qui deviendra au fil des pages un raciste extrémiste en puissance auquel on ne peut pas du tout s'identifier... Certains passages le concernant sont tout simplement horribles. 

Les tensions palpables tout au long du roman mèneront au cliffhanger final...à l'irréparable. Sans compter la fin ouverte : on ne sait pas ce qu'il arrive à Madelyn dans les dernières pages et c'est vraiment frustrant.

Ce livre est un roman coup de poing nécessaire et l'auteur nous montre qu'elle maitrise très bien son sujet. C'est un livre à la fois beau, juste et cruel sur un peuple trop souvent opprimé à tort et sans raisons valables. C'est un roman à lire de toute urgence mais à ne pas mettre entre toutes les mains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire