samedi 24 septembre 2016

Sukedachi 09 Tome 1 de Seishi Kishimoto






Editeur : Kurokawa
Date de parution : 9 Juin 2016
Nombre de pages : 240
Prix : 7,65€



Résumé : Véritables incarnations de la loi du talion dans le Japon féodal, les "Sukedachi", des guerriers d'élite, ont disparu après des siècles de présence...mais les voici de retour au sein d'une organisation pour appliquer leur justice : impitoyable et définitive ! 
Bras vengeurs, assassins, mercenaires, anges exterminateurs ou démons...qui sont ces guerriers aux multiples noms ? Face à une société moderne qui semble trop laxiste vis-à-vis de la criminalité, les Sukedachi reviennent pour rétablir une justice radicale qui a fait ses preuves.
Mais où s'arrête la justice et où commence la vengeance ? 






Mon avis : 




Sukedachi 09 est un manga que j'ai eu très envie de découvrir dès sa sortie. Je n'ai pas lu les Satan 666 mais j'en ai entendu énormément de bien et je voulais donc tenter la nouvelle série de cet auteur ; j'ai été très agréablement surprise par ce premier tome.

L'histoire se situe dans un monde dystopique dans lequel il y a une baisse de natalité et une hausse de criminalité en tout genre. C'est dans cet univers qu'ont été créés les Sukedachi, une unité spéciale regroupant des personnes étant les seules habilitées à exécuter la sentence des condamnés à mort. C'est ce que l'on appelle la "peine de réparation" : les condamnés, s'ils réussissent à tuer le Sukedachi vivra 3 ans en prison avant d'être exécuté ; dans le cas contraire, ils meurent de la manière dont ils ont tué leurs victimes, des mains des Sukedachi.

Dans ce tome, on suit principalement Yuji : le Sukedachi numéro 7. On sait peu de choses le concernant mis à part le fait qu'il ai survécu à un incendie quand il était petit. En effet, chaque Sukedachi à été victime d'un crime ou est proche d'une victime ce qui crée un lien empathique envers les familles qu'ils aident. J'espère qu'on en découvrira un peu plus à son sujet au fil des tomes. Pour l'instant, il apparaît surtout comme une homme anxieux et toujours prêt à venir en aide aux familles des victimes.

L'intrigue qui nous est proposée est intéressante : elle se centre sur la question de la justice et de la vengeance. Soit, jusqu'à quel point un Sukedachi peut s'impliquer dans la sentence sans devenir lui-même un hors-la-loi, un criminel. Car la frontière entre l'exécution d'un ordre de sentence et un acte délibéré est ténue. De plus, il y a tout un questionnement sur la légitimité de cette loi, qui est souvent remise en question. 

C'est aussi sans compter sur les investigations des journalistes, dont une amie de Yuji, qui mettent des bâtons dans les roues des Sukedachi qui doit rester une unité secrète. 

En ce qui concerne l'objet même, l'univers est bien mis en place et on peut retrouver des notes explicatives sur cette Loi de "peine de réparation" tout au long du tome : on n'est pas perdu et on sait toujours de quoi parlent les personnages.

Ce premier tome est un très bon tome d'introduction. Les personnages sont tous mystérieux et j'espère qu'on en saura plus à leur sujet petit à petit. L'histoire est sombre et violente, elle montre une certaine réalité dans le monde dystopique dépeint en proie à la criminalité. Et le cliffhanger final donne envie de connaître la suite ! Mais je pense que c'est un shônen à ne pas mettre entre toutes les mains...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire