mardi 12 juillet 2016

Noire Neige de Nicolas Skinner







Editeur : Nats Editions
Date de parution : 2 Septembre 2015
Nombre de pages : 338
Prix : 16€



Résumé : Un cataclysme a dévasté le royaume insulaire d'Isulgaar. Trente-et-une années plus tard, le Nord de l'île prospère grâce à un nouveau roi autoritaire, alors que la famine guette le Sud, livré à lui-même. Entre eux, le centre de l'île est devenu une terre de pillards et de hors-la-loi. Tandis qu'au Sud, la haine de ce roi qui les a délaissés attise les tensions et les velléités de conquête, au Nord se profile un complot machiavélique qui risque de bouleverser l'échiquier politique du royaume. Mais ni le Sud ni le Nord ne se doutent que l'apparition d'une mystérieuse neige noire pourrait bien marquer la renaissance d'Isulgaar... ou plonger l'île dans les ténèbres. 






Mon avis : 




Je ne connaissais pas du tout la plume de Nicolas Skinner et je peux vous dire que ce roman a été une très belle découverte ! Je n'avais pas lu un aussi bon roman de dark fantasy depuis quelques temps.

Noire Neige nous retrace l'histoire de l'Isulgaar, île divisée entre le Nord (Norwal) qui est une contrée prospère ; et le Sud (Austriem) qui a été laissé à l'abandon par le roi après le Cataclysme, une catastrophe naturelle qui a changé la vie des habitants de l'Isulgaar. En effet, la nourriture pousse mal et les naissances se font rares. De plus, entre le Nord et le Sud se situe une région régie pour des pillards en tous genres. 


C'est dans cet univers que vivent les personnages que nous suivons, ce roman alternant entre le Nord et le Sud où les choses commencent à bouger. On suit donc principalement Asphodel, un forgeron vivant dans l'Austriem, ayant une soif de vengeance contre le roi qui à abandonné son peuple ; mais aussi Warkham, l'actuel roi. 


Mais on suit aussi bien d'autres personnages car ce roman nous raconte l'histoire de l'Isulgaar et pas uniquement celle d'un personnage en particulier. Ce livre nous plonge directement dans les différentes intrigues et conspirations qui se mettent en place contre les personnages et on a vite du mal à faire la différence entre les "gentils" et les "méchants". 


J'ai aussi beaucoup aimé l'évolution de certains personnages, certains d'entre eux sont détruits tandis que d'autres ont une ascension fulgurantes. Et le meilleur dans tout ça c'est que se ne sont pas forcément les personnages auxquels on s'attend. Ce roman nous revivre donc de très belles surprises.


De plus, c'est un roman plutôt sombre où la violence est omniprésente. Je suis encore sous le choc de la violence d'une scène précise. Je pense donc que ce n'est pas un livre à mettre entre toutes les mains même si l'univers est très addictif.


Le plus petit plus : une légère touche de magie qui vient ajouter quelques chose en plus à l'univers déjà très intéressant, complet et complexe que nous offre l'auteur. 


En conclusion, malgré une certaine violence, Noire Neige m'a conquise. L'univers dark fantasy est vraiment bien exploité et il me tarde de lire la suite des aventures du peuple de l'Isulgaar. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire