mercredi 20 juillet 2016

Le Jour de l'effondrement de Michèle Astrud






Editeur : Aux Forges de Vulcain
Date de parution : 28 Août 2014
Nombre de pages : 184
Prix : 15€



Résumé : Un jeune homme revient chez lui, au bord du fleuve où,cinq ans plus tôt, il a tué son meilleur ami. Fasciné, il redécouvre la ville de son enfance, étrangère et familière, et se remémore cette amitié tourmentée jusqu'à l'événement fatal.
Récit entre ombre et lumière, roman intense et fervent où la nature reflète les passions, Le Jour de l'effondrement emporte son lecteur jusqu'à la résolution - et l'apaisement.






Mon avis : 




J'avais déjà lu Nous entrerons dans la lumière de cette auteure et j'avais beaucoup aimé. Lorsque l'éditeur m'a proposé de découvrir ce roman écrit par la même auteure, je n'ai pas hésité une seule seconde ; et  même si le genre de roman est complètement différent, je n'ai pas été déçue ! 

Le jour de l'effondrement nous raconte l'histoire d'un homme qui revient dans sa ville natale cinq ans après avoir tué par accident son meilleur ami. Le roman est un constant va-et-vient entre le passé et le présent d'un homme qui redécouvre une ville qu'il ne reconnaît pas. Tout lui est devenu étranger et il se sent exclu de cette ville qui a continué à avancer sans lui.


C'est un roman dans lequel des sentiments forts tels que la rage et la colère ainsi qu'une perpétuelle quête de liberté sont très présents. En effet, le meilleur ami de notre héros fuguait souvent pour pouvoir se sentir libre ; il se sentait le plus clair du temps enfermé dans une vie qui ne lui convenait pas. Alors que notre "héros" l'attendais dans leur ville en prenant sa place dans auprès de sa mère et de sa soeur ; bien qu'il n'ai jamais voulu prendre sa place mais plutôt une envie dévorante de vivre avec lui, un besoin qui l'a presque rendu fou. 


La cité dans laquelle vivront nous deux personnages à des époques différentes se situent au bord d'un lac marécageux. Tout ce qui nous est dit et tout ce qu'il se passe est toujours en rapport avec un sentiment de noyade, d'engloutissement dans l'univers oppressant dans lequel vivent les personnages. On se sent couler dans le lac comme notre personnage principal dans sa vie terne et oppressante qu'il fait tout pour éviter, étant dans une perpétuelle quête de liberté.


Le jour de l'effondrement  est un texte d'une grande qualité littéraire. Michèle Astrud a une très belle plume à la fois simple et poétique qui accroche tout de suite le lecteur. L'auteure nous offre ici un texte brut où la violence est omniprésente. Le héros se perd dans les méandres de sa vie mais le texte n'en est pas moins d'une grande beauté.


En conclusion, Le Jour de l'effondrement est une lecture coup de poing qui se lit très vite et dont le style de l'auteure à tout pour plaire. Je ne peux que vous conseiller ce roman fort sur un homme en quête de liberté. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire