mardi 14 juin 2016

Une Braise sous la cendre de Sabaa Tahir






Editeur : PKJ
Date de parution : 15 Octobre 2015
Nombre de pages : 528
Prix : 18,90€




Résumé : Autrefois l'Empire était partagé entre les Erudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l'empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d'écrire s'expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté...et sauver ceux qu'ils aiment.






Mon avis : 




J'avais gagné Une braise sous la cendre à un concours organisé sur Mirrorcle World en mois d'octobre dernier. Je ne vous dis pas la honte que j'ai d'avoir lu ce livre aussi tard... Encore plus après l'avoir terminé ! Je ne suis pas passée loin du coup de coeur avec cette lecture ! 

Une braise sous la cendre raconte l'histoire de Laia et Elias : deux personnages à l'opposé l'un de l'autre. Laia est une Erudite tandis qu'Elias est un Martial. Ce sont deux civilisations qui se haïssent et qui sont constamment en guerre ; les Martiaux oppressant et tuant les Erudits à la moindre occasion qui se présente à eux. 


Laia est une jeune fille avec laquelle j'ai eu énormément de mal au début. Elle se laisse dominer par la peur et n'est vraiment pas futée. Mais plus on avance dans l'intrigue et plus on apprend à la connaître. On se prend peu à peu d'affection pour cette jeune fille qui vit des épreuves vraiment difficile pour retrouver son frère, Darin, qui a été kidnappé par des Martiaux. 


Elle prend de la force au fil des pages et devient très vite un relais pour la Résistance, qui dit pouvoir l'aider à retrouver son frère disparu. Son seul espoir de le retrouver est d'espionner la Commandante, une des personnes les plus dangereuses, pour le compte de la Résistance.


Elias, quant à lui, est un personnage auquel j'ai tout suite adhéré. Il vit dans un univers oppressant, violent et sans merci à Blackcliff, l'Académie des Martiaux où sont formés les Mask, des guerriers sans merci, mais il réussi à rester humain, voire trop humain pour continuer à voir les horreurs vécues par les élèves et les Erudits tous les jours.


Cependant, avec son amie Helene et deux autres élèves, il sera nommé Aspirant dans le but de trouver un nouvel empereur pour l'Empire. Elias n'est pas au bout de ses peines car, alors qu'il avait décidé de déserter, il va se retrouver au centre de l'attention pour acquérir un poste qu'il ne veut même pas. 


Outre ces deux personnages, on rencontre des personnages secondaires très travaillés et utiles à l'intrigue. Dans ce roman, rien n'est laissé au hasard et tous les personnages nommés ont leu importance à moment ou à un autre. 


Pour ce qui est de l'histoire, j'ai été complètement bluffée ! Un subtil mélange de haine, de violence, d'amitié et d'amour, le tout avec une petite touche de fantasy qui fait tout le charme du roman. La violence tient une place centrale ici. Elle transparait au travers des pages et de l'ambiance générale du livre.


La mythologie mise en place est aussi très intéressante. L'auteure nous offre une intrigue aux accents orientaux en utilisant des créatures fantastiques telles que les goules ou encore les djinns.


Passant maintenant au seul point négatif qui m'a fait passer à côté du coup de coeur : le carré amoureux. Déjà que j'ai du mal avec les triangles amoureux en général, le carré mis en place par l'auteure m'a vraiment énervée. Heureusement que l'univers et l'intrigue sont géniaux, sinon je pense que j'aurais eu un avis complètement différent sur ce roman. 

Enfin, je vais finir sur un point positif : la couverture. La couverture de ce roman est tout simplement sublime ! Elle met directement dans l'ambiance oppressante tout en étant un plaisir pour les yeux. De plus, les teintes orange et gris sont omniprésentes dans le roman. 


En conclusion, je suis passée à deux doigts du coup de coeur avec ce premier tome ! L'univers et l'intrigue sont tout simplement géniaux mais c'est vraiment dommage qu'il y ai  un carré amoureux dans un univers tel que celui qui nous est dépeint. J'attend le deuxième tome avec impatience ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire