jeudi 2 juin 2016

Sainte Marie des Ombres Tome 1 - La Brûlure de la nuit de Sophie Dabat






Editeur : Bragelonne
Date de parution : 16 Avril 2014
Nombre de pages : 288
Prix : 18,90€




Résumé : Depuis plus de vingt ans, les Ombres hantent le monde et dévorent tout être vivant à leur portée. Hormis une petite fille, personne n'a jamais survécu à leur poison. Mais la fillette miraculée est devenue un rat de laboratoire, avant de disparaître dans la nature. 
Lily Turner est désormais une femme presque comme les autres. Tatoueuse, elle partage sa vie entre son compagnon, sa meilleure amie et son chien, rescapé des Ombres comme elle. Nul ne sait qu'elle était autrefois surnommée Sainte Marie des Ombres. Mais une vague de meurtres risque fort de remettre cet équilibre en jeu, et forcer Lily à faire des choix difficiles, tant pour se protéger que pour sauver ceux qu'elle aime...






Mon avis : 




Avec un titre et une couverture pareil, il est impossible de passer à côté Sainte Marie des Ombres de Sophie Dabat. Ce premier tome est une merveille qui sort complètement des sentiers battus. Quel plaisir de lire une intrigue aussi originale ! 

Lily Turner, l'héroïne, est une jeune femme indépendant, un peu rebelle et au langage très fleuri. Elle a une franc-parler qui la met souvent dans des situations incroyables et ne se laisse pas marcher sur les pieds. C'est un personnage auquel j'ai tout de suite accroché car son caractère cache une jeunesse difficile : Lily est une jeune femme qui n'a pas été épargnée par la vie.


En effet, elle est celle que tout le monde appelle "Sainte Marie des Ombres" autrement dit la fille qui a survécu aux ombres : les grands méchants de cette série qu'elle appelle les "Dévorantes". Pour pouvoir échapper aux laboratoires qui l'ont charcutée dans sa jeunesse, elle a décidé de disparaître en changeant d'identité et en devenant tatoueuse après une vie de nomade. Mais, alors que sa situation s'est enfin stabilisée, une vague de meurtre vient mettre le bazar dans sa vie et faire resurgir des souvenirs douloureux. 


On rencontre toute une panoplie de personnages très bien travaillés et hauts en couleur. Autant commencer par Anne, la femme qui a recueilli Lily et à fait d'elle une tatoueuse. Lily la considère comme sa deuxième mère et Anne le lui rend bien. Les deux femmes semblent très complices et toujours prêtes à se venir en aide bien que ce ne soit pas leur fort. Anne a un caractère assez proche de celui de Lily, ce qui promet des conversations très mouvementées. 


Il y a aussi Charlène et Katia, les deux employées de Lily. On ne les voit que très peu et j'aurais aimé en savoir un peu plus sur elles. Elles ont l'air très sympathiques et amusantes. 


Je me doit aussi de parler de Thomas et Ballard : les deux mâles de la série. Thomas, le petit ami de Lily, est vraiment trop gentil... J'ai vraiment eu du mal avec lui. Je ne sais pas si c'est la manière dont Lily parle de sa relation avec lui ou juste sa manière de réagir à lui qui m'a gênée, mais j'en ai eu très vite marre de ce personnage. 


Par contre, ce n'est pas du tout le cas de Ballard, un enquêteur ! sa rencontre avec Lily et chacune de leurs rencontres par la suite m'ont énormément fait rire. Ces deux personnages ne peuvent pas se supporter et les sentiments négatifs qu'ils ressentent l'un pour l'autre sont presque palpables. Cependant, ils se respectent l'un l'autre. J'espère qu'on pourra voir plus souvent ce duo détonnant. 


Je ne peux pas parler des personnages sans parler de Cullan, le chien de Lily. La relation qu'elle entretient avec lui est vraiment très belle. On sait qu'ils ont vécu tous les deux des événements traumatisants. Ils se vouent tous deux une confiance aveugle et sont inséparables. 


Pour parler de l'intrigue, elle est tout simplement géniale ! Sophie Dabat nous offre un univers très sombre et très complet. Ce premier tome tourne autour des tatouages, une belle manière d'introduire Lily et son métier. Mais c'est aussi le sujet autour duquel tourne l'enquête qui semble cibler Lily comme étant une tueuse. 


Mais ce qui fait toute l'originalité de cette série, ce sont les Ombres. Les Ombres représente la plus grande menace pour l'humanité depuis une vingtaine d'années et tuent tous les humains avec lesquels elles sont mises en contact. Elles les dévorent tout en pourrissant leur corps de l'intérieur. La seule manière chose qui les éloigne est la lumière : se sont donc des créatures nocturnes. 


Pour survivre, les humains vivent dans des tunnels ou dans des endroits constamment illuminés. Si un humain sort la nuit, il doit avoir tout un équipement spécifique avec lui mais les personnes préfèrent rester cloitrées chez elles ou dans les tunnels. Il suffit qu'un objet fasse un peu d'ombre pour que les Ombres se réveillent. Ces créatures sont tellement originales que je ne pouvais pas passer à côté de ce livre ! 


En conclusion, La Brûlure de la nuit est un très bon tome d'introduction qui nous permet de découvrir les personnages et surtout notre héroïne à la langue bien pendue. L'univers que nous propose l'auteure est original, sombre et angoissant à souhaits. Il me tarde de connaître la suite des aventures de Lily ! Je ne peux que vous le conseiller si vous êtes à la recherche d'un livre original d'urban fantasy : vous ne le regretterez pas ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire