jeudi 26 mai 2016

Je t'ai rêvé de Francesca Zappia






Editeur : Collection R
Date de parution : 12 Novembre 2015
Nombre de pages : 450
Prix : 18,50€



Résumé : Vous, les gens normaux, êtes tellement habitués à la réalité que vous n'envisagez pas qu'elle puisse être mise en doute. Et si vous n'étiez pas capables de faire la part des choses ? Jour après jour, elle se retrouve confrontée au dilemme : le quotidien est-il réel ou modifié par son cerveau détraqué ? Dans l'incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d'une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie. Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutient indéfectible de sa petite soeur, elle est bien décidée à rester saine d'esprit suffisamment longtemps pour aller à l'université. Plutôt optimiste quant au résultat, Alex croise la route de Miles, qu'elle était persuadée d'avoir imaginé de toutes pièces...Avant même qu'elle ne s'en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte a tous les rites de passages de l'adolescence. 
Mais alors, comment faire la différence entre les tourments du passage à l'âge adulte et les affres de la maladie ? Tellement habituée à la folie, Alex n'est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu'où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu'où pouvons-nous la croire ? 







Mon avis : 






Je t'ai rêvé est un livre qui était dans ma wishlist depuis sa sortie. J'ai profité du fait que ma copinaute La Couleur des mots l'ai dans sa bibliothèque pour le lui emprunter. C'est la première fois que j'entendais parler d'un livre jeunesse traitant du sujet de la schizophrénie et ai tout de suite été intriguée par le résumé qui promettait une bonne histoire. 

On suit le personnage d'Alex, une jeune fille atteinte de schizophrénie et de paranoïa ; autant dire qu'elle vit un quotidien assez particulier entre réalité et hallucinations. Elle tente tout de même de vivre une vie de lycéenne normale et de finir sa scolarité pour aller à l'université. Alex est une personne très forte qui, malgré son handicap, ne se laisse pas marcher sur les pieds. 


On aurait pu penser que ses parents la soutiendraient mais ce n'est pas vraiment le cas entre un père absent et une mère qui ne pense qu'à la rabaisser et lui reprocher toutes les choses qui vont de travers. Heureusement que sa petite soeur, Charlie, est là pour lui remonter le moral quant rien ne va plus. 


Sans oublier les nouveaux amis d'Alex du club de soutien sportif récréatif d'East Shoal dirigé par Miles ; qui rappelle à Alex le garçon qui l'avait aidée à libérer les homards de l'aquarium d'un centre commercial quand elle était petite. Dans un premier temps, elle pense qu'il est tout droit sorti de son imagination.


Miles est lui aussi, dans un sens, assez particulier. Il met toujours une certaine distance entre lui et les autres personnes et est un garçon très intelligent, qui sait tout sur tout. Quant on en apprend plus sur sa famille, on ne peut que comprendre pourquoi ce garçon se braque autant avec son entourage. 


J'ai beaucoup aimé la manière dont la relation entre Alex et Miles évolue. Ils passent d'une situation où ils peuvent à peine se tolérer jusqu'à devenir peu à peu amis voire plus. Ils sont d'un soutien mutuel l'un pour l'autre, ce qui rajoute encore quelque chose à la beauté de leur relation.


Je t'ai rêvé est un très beau texte écrit du point de vue d'Alex : on se retrouve donc dans sa tête et il est difficile de faire la distinction entre la réalité et les hallucinations vécues par Alex. Entre légendes urbaines : la Sorcière Rouge du pont de la Halte d'Hannibal et le Python de East Shoel ; et les hallucinations d'Alex, on ne sait plus où se mettre. C'est aussi un texte très poignant qui aura su refaire pleurer à un moment, mais je n'en dirais pas plus. 


Enfin, que dire de la fin ? Je dois dire que je ne m'y attendais absolument pas et qu'elle m'a fait remettre en question tout ce que j'ai lu avant. Je ne sais pas si j'ai adoré ou bien détesté cette fin surprenante. 


En conclusion, Je t'ai rêvé n'est pas un coup de coeur mais presque. Alex et Miles sont très touchants et leur relation très belle. J'ai beaucoup aimé la manière dont la schizophrénie était traitée mais j'avoue que je m'attendais à quelque chose d'autre. Ca n'en reste pas moins un livre que je vous conseille de lire pour son sujet et ses personnages.  

5 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est vraiment un très beau livre qui fait beaucoup réfléchir =)

      Supprimer
  2. Au début, la fin m'a dérangé, mais au final, il s'agit d'une suite logique à l'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis d'accord avec toi ! Mais j'avoue que je ne savais pas trop quoi en penser en refermant le livre. Je ne m'y attendais absolument pas.

      Supprimer
    2. Oui, je suis d'accord avec toi ! Mais j'avoue que je ne savais pas trop quoi en penser en refermant le livre. Je ne m'y attendais absolument pas.

      Supprimer