jeudi 21 avril 2016

Starters de Lissa Price






Editeur : Collection R
Date de parution : 15 Mars 2012
Nombre de pages : 456
Prix : 17,50€



Résumé : Dans un futur proche : après les ravages d'un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L'esprit d'une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu... Et Callie réalise bientôt que son corps n'a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu'elle devra contrecarrer à tout prix !






Mon avis : 




Starters est un livre que j'ai lu il y a quelques années déjà mais que j'ai eu envie de relire récemment. Je me suis replongée dans les aventures de Callie avec plaisir ! D'autant que j'avais oublié pas mal de choses depuis la première fois que je l'ai lu.

L'univers du roman se situe dans un monde qui pourrait être le nôtre après qu'un virus mortel ai ravagé la population américaine. Seuls les enfants et les personnes âgées y ont survécu. C'est désormais les personnes âgées qui gouvernent le continent américain alors que les enfants sont leurs esclaves, ou bien sont livrés à eux-même dans le rue. 

C'est dans cet univers que vit Callie, avec son petit frère Tyler et son ami Michael. Ils vont de squat en squat jusqu'au jour où Tyler tombe malade. C'est alors que Callie décide d'utiliser son dernier recours : la Banque des Corps ; un endroit où une personne âgée peut louer un jeune corps pour la durée qu'il veut et ainsi revivre sa jeunesse. Le tout étant ponctuer de règles très strictes pour ne pas abimer la marchandise, bien sûr. Cependant, les choses ne se passeront pas exactement comme prévu pour Callie.

Callie est un personnage auquel on peut assez facilement s'identifier. Elle est certes jeune mais intelligente et très humaine malgré l'univers dans lequel elle vit (les enfants se menant une guerre sans merci dans les rues). C'est un personnage qui j'ai beaucoup aimé et qui ne cesse d'évoluer au cours de la lecture. Elle est très généreuse et prête à tout pour offrir un avenir meilleur à son petit frère : elle n'hésite pas une seconde à se sacrifier pour lui.

Parlons maintenant des deux garçons de l'histoire : Michael et Blake. Michael est un ami de Callie. C'est lui qui s'occupera de Tyler quand elle décidera de tenter le tout pour le tout à le Banque des Corps. On sait dès le début que Callie peut compter sur lui. Blake, quant à lui, est le petit fils d'un sénateur. Autant dire que leur relation sera compliquée dès le début mais arriveront assez vite à devenir amis, voire plus. Vous l'aurez compris, il y a dans ce roman un sempiternel triangle amoureux qui se met en place même s'il est très édulcoré par l'intrigue principale. 

Le Vieux, le "méchant" de l'histoire, est un personnage très énigmatique : on ne sait pas qui il est. En effet, dans toutes ses apparitions, il porte un masque pixélisé qui cache son visage. Je dois d'ors-et-déjà vous dire qu'il est impossible d'apprécier ce personnage...

Enfin, il serait assez juste de parler aussi des Enders, les personnes âgées. Les Enders sont des personnes obnubilées par leur jeunesse perdue. Il sont prêts à dépenser des millions pour louer un corps de Starters pour une durée limitée. Certains d'entre eux sont tout simplement horribles et la plupart d'entre eux ne voient les Starters que comme de la marchandise jetable. D'autres Enders, quant à eux, enquêtent sur la disparition des jeunes et mettent tout en place pour les retrouver. 

Pour parler de l'intrigue, je dirais qu'elle met un peu de temps à se mettre en place : j'ai trouvé que le début du roman est assez plat et manque d'action... Mais, une fois l'intrigue biennale, il est impossible de lâcher le livre. On va de rebondissements en révélations sans nous en rendre compte et je peux vous dire que certaines révélations m'ont laissée sur les fesses. Et je ne citerais pas la dernière qui est assez dérangeante en soi. 

Quoiqu'il en soit l'auteure sait où elle va et nous dépeint avec justesse un monde en perdition. On découvre un monde régit par les inégalités sociales et les injustices : les Enders gouvernent le pays tandis que les enfants sont livrés à eux-même et meurent de fin dans les rues. 

En conclusion, Starters est un premier tome intriguant qui pose les bases d'un univers original et déroutant. Certaines réponses nous sont données mais il reste les plus importantes a découvrir et la fin donne envie de connaître la suite, surtout après la révélation finale. J'ai hâte de me plonger dans la suite (que je n'ai encore jamais lu : ce sera une découverte complète pour moi). 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire