mercredi 27 avril 2016

Diabolus in Musica de Céline Rosenheim






Editeur : Editions du Chat Noir
Date de parution : 1er Juin 2015
Nombre de pages : 144
Prix : 14,90€




Résumé : Yann est un être solitaire pour qui seule la musique compte, ses projets Sjel et Totentanz représentent tout son univers. Si sa timidité et son esprit rêveur ont toujours suscité l'incompréhension et le rejet, le jeune homme sait aussi que ce caractère a forgé sa créativité. Aujourd'hui, alors que les ombres menacent, sa différence pourrait être un don encore plus précieux, bien au-delà de son talent musical, car Yann perçoit une présence qui plane autour de la scène black metal, une aura maléfique qui pourrait bien anéantir l'inspiration et la vie des musiciens.






Mon avis : 





J'ai découvert Diabolus in Musica et son auteure grâce à la Masse Critique de Babelio et aux éditions du Chat Noir. Sans même connaître l'auteure, c'est surtout le résumé et la magnifique couverture qui m'ont intriguée et poussée à vouloir lire ce roman. Je peux déjà vous dire qu'il est très court et se lit très vite.

Ce roman nous raconte un passage de la vie de Yann, notre héros : un homme solitaire et misanthrope. Je dois dire que j'ai eu un peu de mal avec ce personnage au début. En effet, celui-ci est vraiment renfermé et ne laisse personne l'approcher et il a une personnalité vraiment particulière. Mais on apprend très vite les raisons de son isolement. 


En plus d'être solitaire et misanthrope, Yann est un musicien de black metal : il joue de la guitare et du violon, ce qui ajoute encore quelque chose à son isolement. Il est donc considéré comme étrange par les personnes "normales" et les autres musiciens de black metal. En peu de mots : il n'est vraiment à sa place nulle part. 


On fait aussi la connaissance de Nyx, bassiste dans un groupe de black metal qui essaie de vivre au travers de la musique, fait assez rare pour une femme dans le milieu. C'est aussi la seule amie de Yann même si celui-ci se comporte de manière assez étrange avec elle.


On rencontre aussi plusieurs membres de groupes tout au long du roman mais surtout les musiciens de Totentanz, le groupe dans lequel joue Yann, et plus particulièrement Cédric, le leader. 


En ce qui concerne l'intrigue, j'ai trouvé que le début était assez hermétique : on ne sait pas trop de quoi il est question et on apprend à connaître le héros petit à petit. En effet, celui-ci s'ouvre peu à peu au lecteur au fur et à mesure de la lecture, c'est du moins ce que j'ai ressenti pendant ma lecture. La première partie est donc une sorte d'introduction à l'univers que l'auteur met en place. 


L'histoire devient vraiment intéressante dans la deuxième partie du roman, soit après l'agression de Nyx. Yann se lance alors dans une sorte d'enquête pour découvrir qui pousse les musiciens de black metal à se suicider. L'intrigue est donc plus tournée vers la dimension fantastique. On découvre quels sont les véritables pouvoirs de Yann et de quelle manière il s'en sert. 


Un dernier point d'intrigue : l'univers du black metal. J'avoue que, personnellement, je ne connais pas grand chose à cet univers et remercie donc l'auteure d'avoir fournis un petit mémo sur ce genre de musique à la fin du roman, cela m'a beaucoup aidée. J'ai aussi trouvé l'idée d'une intrigue centrée sur cet univers vraiment originale et c'est sans doute la raison pour laquelle j'ai eu envie de découvrir ce livre. L'auteure maitrise vraiment bien son sujet et on lit ce petit roman avec plaisir !


Je vais finir ma chronique sur un point positif : les illustrations. Elles sont tout simplement magnifique! La couverture nous met tout de suite dans l'ambiance du livre : à la fois sombre et mystique. L'illustration intérieure illustre très bien la scène finale du roman (je n'en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler). En tout cas, le travail fait sur ces deux illustrations est vraiment très beau!


En conclusion, ce roman a été une très belle découverte. J'ai pu découvrir un nouvel univers auquel je ne connaissais vraiment rien, mais aussi de nouvelles créatures fantastiques. Bien que le début soit assez hermétique, cela ne m'a pas posé de problèmes pour comprendre l'univers, bien au contraire. C'est un livre que je ne peux que conseiller pour passer un bon moment de lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire