vendredi 26 février 2016

Maybe Someday de Colleen Hoover






Editeur : Hugo Roman
Date de parution : 7 Mai 2015
Nombre de pages : 350
Prix : 17€



Résumé : Sydney, 22 ans, a tout pour elle : le mec parfait, Hunter, un bel avenir et un superbe appart' en coloc avec sa meilleure amie. Jusqu'au jour où, grâce à Ridge, son mystérieux voisin musicien, elle tombe de haut : Hunter la trompe avec dès qu'elle a le dos tourné. Sydney décide de tout plaquer. Faute de moyens, elle est hébergée par Ridge. Ensemble, ils composent des chansons. Elle vibre lorsqu'il joue ses magnifiques mélodies à la guitare. Mais le coeur de Ridge est pris depuis bien longtemps. Pourtant, de son côté, il ne peut ignorer la force silencieuse qui le pousse vers Sydney. Ensemble, ils vont comprendre que les sens ne peuvent jamais trahir le coeur...






Mon avis : 





Je suppose que vous présenter ce livre ne servira pas à grand chose étant donné la notoriété qu’il a acquise depuis sa sortie en France. J’avais envie de le lire depuis quelques temps pour me faire mon propre avis et savoir pourquoi tout le monde en parlait. Etant donné qu’une de mes amies l’avais dans sa bibliothèque, plutôt que de l’acheter, j’en ai profiter pour le lui emprunter. Je dois dire que je suis sortie de cette lecture avec un avis assez mitigé.

On suit l’histoire de Sydney, une jeune fille de 22 ans qui vit en colocation avec sa meilleure amie. Un jour, elle découvre que son petit ami la trompe avec celle-ci. Se retrouvant du jour au lendemain sans maison, elle se voit obligée d’habiter chez Ridge, un jeune musicien qui habite en face de chez elle. Sydney va devoir apprendre à reprendre sa vie en main tout en essayant de ne pas baver sur Ridge.

Je dois avouer que je ne sais pas trop par quoi commencer avec cette chronique…Mais je dois dire que j’ai eu énormément de mal avec les deux personnages principaux. Sydney est une jeune fille qui passe les trois quarts du livres à se morfondre sur sa vie et à pleurer tout en bavant sur Ridge, qui lui est inaccessible. Certaines de ses réactions sont puériles, voire même parfois débiles. Je me suis souvent posée des questions sur ce personnage, mais une chose est sure : j’avais tout le temps hâte de passer aux passages concernant Ridge.

Ridge, quant à lui, est un jeune homme qui oscille sans cesse entre Sydney, qui l’attire étrangement, et Maggie, sa petite amie. Je dois dire que j’ai bien rigolé car il n’a pas à dire tout de suite à Sydney qu’il avait déjà quelqu’un dans sa vie : la pauvre fille s’est donc très vite entichée de lui (à peine quelques semaines après sa rupture). Ridge est sourd, ce qui rend certaines situations amusantes voire parfois cocasses. Et, il ne faut pas oublier un petit détail : il est guitariste et compositeur. C’est la raison initiale qui a fait se rapprocher Ridge et Sydney.

Franchement, le seul personnage qui a suscité mon intérêt dans  ce livre est Warren : le connard de service à l’humour très particulier. Il n’hésite pas à sortir des vannes à Sydney et à lui faire comprendre qu’elle doit changer de comportement. Ce personnage m’a bien fait rire et, dans un certain sens, m’a beaucoup touchée.

Le roman alterne donc les points de vue de Ridge et de Sydney. Je me suis parfois demandée auquel des deux j’avais le plus envie de donner des claques…Mais je pense que Sydney remporte cette manche. Quoiqu’il en soit, cette alternance nous permet d’avoir les deux points de vue et donc d’avoir une vue d’ensemble sur cette belle pagaille. 

Mais je dois tout de même dire que j’ai lu ce roman d’une traite. En effet, chose étrange : une fois ouvert, je n’ai refermé ce roman qu’une fois l’avoir terminer. Il a même réussi à me voler mon sommeil…Car si l’on met de côté les personnages qui étaient insupportables, la plume de l’auteure n’en reste pas moins très attrayante par sa simplicité et sa fluidité. 

Je vais finir cette chronique sur une autre note positive : les discussions entre Sydney et Ridge qui se font via des supports média. En effet, étant donné que Ridge est sourd et que Sydney ne connait pas le langage des signes, leurs téléphones et ordinateurs étaient tout désignés pour leur permettre de converser. Cela permet à l’auteur de créer certaines scène amusantes, et d’autres beaucoup moins…

Le petit plus : une playlist à été mise au point exclusivement pour le roman, en partenariat entre Colleen Hoover et Griffin Peterson. Ecoutez-la, les chansons sont vraiment très belles!

En conclusion, vous l’aurez compris, je ne porte pas ce roman dans mon coeur et je dois dire que j’ai un peu de mal à comprendre pourquoi il plait tant. J’ai eu énormément de mal avec les personnages bien que la plume de l’auteure soit très attrayante. La playlist et le mode de communication de Ridge et Sydney m’ont tout de même fait apprécier cette lecture. J’ai dans ma PAL un autre livre de Colleen Hoover : Hopeless ; mais je pense attendre un peu avant de me plonger dans cette nouvelle histoire.

2 commentaires:

  1. Haha on a clairement pas les mêmes avis, mais bon c'est les joies de la lecture tout le monde perçoit les livres de manière différente. En même temps je comprends ton avis, c'est vrai qu'avec un regard plus critique on peut trouver Sydney et Ridge énervant mais ça n'a pas été mon cas, je me suis laissée emporter =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que c'est justement ce qui m'a sauté aux yeux >.< Je trouve ça dommage parce que j'étais vraiment à fond au début...Mais je suis pressée que Maybe Not sorte! J'adore le personnage de Warren *_*

      Supprimer