mardi 23 février 2016

Le règne du sang de Westley Diguet





Editeur : Plume Blanche
Date de parution : 12 Janvier 2016
Nombre de pages : 140
Prix : 6,99€



Résumé : Le pacte a été scellé ! Le sangles innocents a été versé. Dieu s'apprête à reprendre forme humaine. Alors que les démons arpentent la Terre, avides de haine et de mort, le salut des Hommes peut-il encore espérer exister sous ce Règne de Sang ? 






Mon avis : 





Ce livre n'était pas du tout prévu dans ma PAL mais un libraire a su très bien me vendre ce livre et je me suis laissée tenter sans trop savoir à quoi m'attendre. Je dois dire que je n'ai pas du tout été déçue par cette lecture qui m'a permis, par la même occasion, de découvrir un auteur français que je ne connaissais que de nom.

Le roman débute au coeur de l'action : le monde a été envahit par les démons et il ne reste qu'une poignée d'humains sur Terre qui essaie de survivre de toutes leurs forces. C'est sans compter sur Dieu et les anges qui vont tout tenter pour que les démons disparaissent de la surface de la Terre.

Dans cette nouvelle, on suit donc les aventures d'un groupe de quatre humains et leurs démêlés avec les démons. Mais ce qui transparaît surtout dans ce livre est tout ce qui concerne les relations entre ces humains et la manière dont ils s'unissent pour survivre. de plus, l'arriver d'un homme mystérieux pourrait bien changer les choses. 

On a aussi souvent le droit au point de vue des anges Gabriel et Raphaël : on sait donc ce qu'il se passe au paradis et les moyens mis en oeuvre pour sauver l'humanité. L'auteur nous donne aussi certains passages au point de vue de l'homme mystérieux, mais je n'en dirais pas plus de concernant de peur de vous spoiler.

Bien que très court, ce livre est très intense et riche en émotions. On ne s'ennuie pas un instant et en on vient à s'inquiéter pour les personnages quand la situation l'exige. En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, je l'ai trouvée très fluide et simple, ce qui ajoute un petit plus à cette nouvelle.

Je dois dire qu'au début j'étais un petit peu septique quand au thème de ce livre. En général, j'ai vraiment beaucoup de mal avec les histoires qui parle de Dieu ; non pas parce qu'elles reprennent Dieu mais parce que j'ai tout simplement du mal avec Dieu. Mais là, ça ne m'a posé aucun problème : le Dieu de ce livre est un Dieu de l'amour comme le fait très bien remarquer l'auteur dans sa Postface. Le Dieu mis en place aime les humains et veut faire tout ce qui est en son pouvoir pour les sauver. 

Avant de finir, j'ajouterais juste une mention spéciale pour cette très belle couverture pleine de puissance, qui représente très bien l'ambiance du roman !

Je sais que cette chronique est plutôt courte mais je n'ai pas envie de vous spoiler et de vous gâcher la lecture de cette très belle nouvelle. Une chose est sûre : je ne suis pas déçue de cette lecture et je viens de découvrir un très bon auteur français dont j'ai très envie de découvrir les autres écrits. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire