mercredi 30 décembre 2015

L'Année Solitaire d'Alice Oseman






Editeur : Nathan
Date de parution : 14 Mai 2015
Nombre de pages : 416
Prix : 16,90€




Résumé : On est censés vivre la plus belle période de notre vie. On est jeunes, on est en train de décider de notre avenir (c'est en tout cas ce qu'on nous répète), on a des amis. Mais en fait, tous, on attend que quelque chose change.Becky, ma meilleure amie, avec qui je rigole de moins en moins. Lucas, qui réapparaît dans ma vie après toutes ces années. Charlie, la plus belle personne que je connaisse. Michael Holden, avec son sourire trop grand. Et moi, la fille la plus misanthrope et pessimiste du lycée. On attend tous que quelque chose change.






Mon avis : 




Ce livre me faisait de l'oeil depuis sa sortie mais je n'avais pas encore eu l'occasion de la lire. J'ai été ravie de voir que ma copinaute La couleur des mots l'avait dans a bibliothèque. J'ai profité de ces vacances hivernales pour me plonger dans la lecture de ce roman très authentique.

On suit le personnage de Victoria Spring, qui se fait appeller Tori car elle n'aime pas son prénom. Tori entre en première et deteste déjà le lycée dans lequel elle ne se sent pas du tout à sa place. En effet, en fonction des personnes, le lycée peut s'avérer être soit le meilleur moment de la vie, soit un véritable enfer. On sait d'embler dans quel camp se positionne Tori.


C'est incroyable la manière dont je me suis identifiée à Tori. C'est une jeune fille qui débarque au lycée et qui ne se sent pas à sa place. Elle s'ennuie et veut que les choses  changent mais ne sait pas comment faire. Elle fait des nouvelles rencontres (Michael) et retrouve d'anciennes connaissances (Lucas). Elle perd peu à peu le contact avec sa meilleure amie, Becky, qui semble s'éloigner de plus en plus d'elle si ce n'est le contraire.


Elle s'éloigne peu à peu des personnes de son entourage pour s'enfermer de plus en plus dans son monde. Mais, un jour apparaît Solitaire : un site qui "fait bouger les choses" et la vie devient moins ennuyeuse.


Elle se rapproche aussi beaucoup de Michael Holden, un garçon assez original et foufou qui est mis de côté par les autres étudiants. Mais on se rend vite compte que c'est un garçon très gentil qui ne sait pas comment agir avec les personnes de son entourage. C'est un garçon qui est toujours en colère mais qui est toujours prêt à écouter Tori. Michael est comme un rayon de soleil qui illumine les journées de Tori au lycée. Ce personnage est mon gros coup de coeur de se roman.


Tori retrouve aussi Lucas, un ami d'enfance qu'elle avait perdu de vue. Celui-ci a changé et Tori ne comprend pas pourquoi : elle ne le reconnait plus et ne sait plus quoi lui dire. Lucas essaie aussi de comprendre pourquoi Tori ne ressemble plus à la fille de ses souvenirs.


Becky est la meilleure amie de Tori, ou du moins elle l'était avant leur entrée en première. Depuis, elle semble avoir changé : elle sort avec des garçons, va à des fêtes, boit de l'alcool tandis que Tori est restée figée où elle était. La relation entre les deux filles se dégrade donc lentement.


Mon deuxième coup de coeur revient au personnage de Charlie, le frère de Tori. C'est le personnage le plus merveilleux de ce roman. Il est très gentil et sensible : c'est le genre de frère que tout le monde voudrait avoir. Je n'en dirais pas plus sur ce magnifique personnage qui m'a beaucoup émue.


On peut voir par ces portraits que les personnages sont tous des marginaux qui tentent de trouver leur place dans la vie. L'un des thèmes principaux de ce roman reste la quête de soi et la peur de devenir adulte, dans ce moment charnière d'une vie qu'est le lycée.


Ce roman parle de thèmes généraux tels que la famille, le lycée ou encore l'amitié ; mais aussi de thèmes forts tels que la dépression et le suicide et cela toujours de manière très juste. Ce roman ne tombe jamais dans le cliché et c'est ce qui fait sa force. Il n'y a pas de fioritures, les sentiments sont bruts et cela nous permet de nous identifier assez facilement à un voire plusieurs de ces portraits.


En conclusion, ce roman m'a emue et bouleversée. Tori m'a vraiment rappelée celle qui j'étais en 3ème-2nd, pour le meilleur et pour le pire. C'est roman très juste sur le lycée qui ne vous laissera pas indifférents. Je ne peux que vous le conseiller de toute urgence ! Ce livre est passé à un cheveu du coup de coeur !

1 commentaire:

  1. La couleur des mots2 janvier 2016 à 11:17

    Je suis ravie qu'il t'ai autant plus, c'est un roman qui mérite son succès !

    RépondreSupprimer