samedi 17 octobre 2015

Là où tombent les anges de Charlotte Bousquet







Editeur : Gulf Stream éditeur
Date de parution : 3 Septembre 2015
Nombre de pages : 395
Prix : 17€




Résumé : Solange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêves, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l’épouser. Mais son prince est un tyran jaloux, qui ne la sort que pour l’exhiber lors de dîners mondains. Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu. Quand la Première Guerre mondiale éclate, Robert est envoyé sur le front. C’est l’occasion pour Solange de s’affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s’organisent peu à peu sans les hommes…






Mon avis : 





Avec son titre et sa couverture, je m’attendais à lire un livre fantastique sur les anges où autres créatures surnaturelles. Mais c’est un roman historique sur la première guerre mondiale que nous offre ici l’auteure.

Solange est une jeune fille qui n’en peut plus de vivre à la campagne avec son père qui passe sa vie à boire et à la battre quand il est trop ivre. Elle décide de monter à Paris pour rejoindre sa meilleure amie Lili. Cependant, elle se rendra vite compte que  vivre à Paris peut s’avérer être plus difficile que de vivre à la campagne. Elle devra trouver un logement et un travail : reconstruire entièrement sa vie à partir de rien.



Le personnage de Solange m’a vraiment beaucoup énervée. Au début du roman, elle n’a aucun caractère et se laisse marcher dessus par son père. Il en sera de même avec son mari jaloux et possessif qui la battra à chaque fois que quelque chose ira de travers selon lui. Mais, Solange va peu à peu s’émanciper : surtout lorsque son mari partira à la guerre. On suit donc l’évolution de ce personnage qui découvre la liberté mais aussi la lecture et la musique au travers de ses amies et de tante Emma (la tante de son mari).



On apprend aussi à connaître Lili, une jeune fille qui a le goût de l’aventure et qui vit chaque amour « comme si c’était le dernier ». C’est un personnage plutôt insaisissable mais qui aura une importance capitale par rapport à certaines décisions prises par Solange.


On fait aussi la connaissance de Clémence, une jeune fille douce et plutôt fragile. Elle devient amie avec Solange dans un atelier de couture quand celle-ci arrive à Paris. Elle se retrouvera à travailler en tant que « munitionnette » dans une usine (où elle construit bombes, obus et autre matériel de guerre) pour subvenir à ses besoins. C’est au travers de ce personnage que nous en saurons plus par rapport aux conditions de vie de ces femmes dont on ne sait pas grand chose.

Dans une moindre mesure, on apprendra aussi à connaître Marthe, qui décidera de devenir infirmière sur le front. Mais aussi Blanche, une jeune femme qui fait partie de la haute société et qui prendra part à la cause féministe.

Je dois dire que j’ai eu énormément de mal à entrer dans ce roman car je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire. Cependant, je dois dire qu’il traite de sujets vraiment très intéressants tels que la place des femmes pendant la première guerre mondiale, l’émancipation, la liberté ou encore l’essor du féminisme à cette époque où les femmes étaient traitées comme des machines remplaçables.

On peut sentir un fort engagement de la part de l’auteure qui nous parle d’un sujet plutôt difficile ici. Mais elle réussi à nous montrer des portraits de femmes fortes (ou qui le deviennent) dans cette période plutôt chaotique de l’histoire de France. On est totalement immergé dans la face cachée de l’iceberg, soit la condition des femmes pendant la première guerre mondiale.

En conclusion, ce n’est vraiment que dans les cinquante dernières pages que je suis totalement entrée dans l’histoire. Je n’ai pas réussi à entrer dans l’intrigue avant du fait du personnage de Solange qui m’a vraiment énervée par certaines de ses réactions. Cependant, les sujets traités sont vraiment très intéressants et nous montrent un certain point de vue sur cette époque que l’on étudie souvent que du point de vue des soldats. C’est, au final, un roman que je conseille de découvrir pour sa vision assez innovante sur le sujet et accessible à tous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire