lundi 31 août 2015

Red Queen de Victoria Aveyard







Editeur : MSK
Date de parution : 11 Mars 2015
Nombre de pages : 432
Prix : 18€




Résumé : Mare Barrow, une jeune Rouge de dix-sept ans, passe ses journées à voler pour subvenir aux besoins de sa famille, jusqu’au jour où elle se découvre un pouvoir extraordinaire digne d’un Argent, et même d’un prince argent. Dans la prison dorée du palais d’Archéon, elle apprend la duplicité pour tenter de renverser le couple royal et libérer ses semblables.






Mon avis :






Red Queen est un livre qui a beaucoup fait parler de lui à sa sortie et que j’attendais de lire avec impatience. Ayant entendu beaucoup de très bons avis, j’avais hâte de le commencer. Red Queen est le premier tome de la saga de Victoria Aveyard.

Dans un monde dans lequel les personnes normales au sang rouge, appelées les Rouges, sont opprimées par les personnes ayant des pouvoirs magiques et un sang argent, appelées les Argents ; une jeune fille Rouge du nom de Mare Barrow se découvrir des pouvoirs dignes des plus nobles familles Argents. En effet, elle est capable de créer et de maîtriser l’éléctricité. Cependant, ce don ne s’est déclenché que le jour où elle a percuté un champ de force éléctrique de plein fouet, alors qu’elle travaillait comme servante à la Cour du Roi. Avant cela, elle habitait chez ses parents et faisait les poches des autres habitants de Pilotis, sa ville, toute la journée. Sa rencontre avec un jeune homme assez étrange change sa vie car celui-ci lui trouve un poste de servante à la Cour, la sauvant de la conscription. En effet, tout jeune Rouge de dix-huit ans n’ayant pas de travail se retrouve enrolé de force dans l’armée pour participer aux guerres de territoire qui ont lieu depuis des siècles.

Suite à la découverte des pouvoirs de Mare par la Cour royale, celle-ci se retrouve fiancée au plus jeune fils du Roi et doit faire croire qu’elle est une Princesse Argent que tout le monde croyait morte pour pouvoir sauver les apparences. Commence alors pour elle une course contre la montre pour sa survie au sein de la Résidence du Soleil, dans laquelle elle vivra avant d’aller à la capitale, Archéon. En plus de la découverte des pouvoirs de Mare, la Cour royale doit aussi faire face à une nouvelle menace : la Garde écarlate qui veut mener à une révolution de la population Rouge.

Mare est une jeune fille rebelle qui n’aime pas se plier aux nouvelles règles qu’on essaie de lui apprendre. N’ayant jamais aimer l’école, elle se retrouve dans l’obligation d’apprendre l’histoire et les règles d’une société qu’elle deteste par dessus tout. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé. On resssent bien son malaise et le fait qu’elle ne connaît rien à l’univers dans lequel elle s’est retrouvée projetée. Cependant, je l’ai trouvée un petit peu trop naïve à mon goût et à faire confiance aux autres un petit peu trop facilement. Elle fera aussi la rencontre du chef de la Garde royale et vera en eux une issue de secours le moment venu.


Maven et Cal, les deux princes, peuvent controler le feu comme tous les Rois avant eux. Ce sont deux personnages assez mystérieux. Cal est un jeune homme qui aime agir plutôt que parler tandis que Maven est son contraire. Il est difficile de savoir s’ils sont avec ou contre elle. Dans le château, il est difficile de repéré les amis des ennemis… Le personnage de plus dangereux pour elle est sans doute la reine, qui préférerait sans doute la voir morte plutôt que d’épouser son fils. De plus, elle et capable de lire dans les pensées, ce qui la rend très dangereuse pour Mare. Le personnage d’Evangeline, future reine et fiancée de Cal, semble lui vouer une haine viscèrale depuis que ses pouvoirs ont été découverts. Autrement dit, chaque personnage a son propre caractère et sa manière de voir les choses, ce qui évite de tomber dans le déjà-vu.


L’auteure a réussi à créer un univers fantasy complexe de toute pièces et à le maintenir à flot convenablement. Les Rouges sont opprimés car ils n’ont pas de quoi se défendre contre les Argents mis à part leur nombre. Les Argents, quant à eux ont une hiérarchie au sein même de leur peuple. Les personnes ayant les pouvoirs les plus puissants et les plus utiles font parties des familles royales tandis que les autres font parties des simples roturiers. Ils se classent aussi en fonction de leurs richesses, le famille royale étant toujours au dessus des autres. Il existe aussi la Ville Grise dans laquelle vivent les personnes qui travaillent dans les usines. Ces personnes n’ont jamais vu le soleil et ne connaissent souvent que le chemin qui leur permet d’aller de leur maison à leur usine…


En conclusion, cette phrase résume bien le livre : « N’importe qui peut trahir n’importe qui. ». Cela  semble être le mot d’ordre du livre. Mais ne pas savoir qui sont les traîtres donne du piment à l’intrigue. De plus, le final plus qu’intense donne envie de lire la suite le plus vite possible. Red Queen est un excellent premier tome qui est proche du coup de cœur pour moi !

2 commentaires:

  1. Pourquoi tu as mis Red Queen dans fantasy ? c'est de la distopie ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que c'est à la fois un roman fantasy et une dystopie. Mais tu peux ne pas être d'accord ;)

      Supprimer