samedi 30 mai 2015

Sword Art Online de Reki Kawahara








Editeur : Ofelbe
Date de parution : 12 Mars 2015
Nombre de pages : 512
Prix : 19,90€





Résumé : Un «game over» entraînera une mort réelle.
Kirito a accepté cette certitude depuis qu’il a décidé de combattre en « solo » à l’intérieur de l’Aincrad, cette gigantesque forteresse volante qui sert d’univers au redoutable jeu en ligne connu sous le nom de Sword Art Online.
Comme lui, des milliers de joueurs connectés, prix au piège dans ce monde virtuel où le moindre faux pas peut être fatal, luttent pour regagner leur liberté.
Kirito veut conquérir seul les cent étages qui le mèneront au combat final, mais c’est sans compter sur l’obstination d’Asuna, une habile épéiste avec qui il va devoir s’allier.
Démarre alors une course effrénée pour survivre dans un monde où l’art de l’épée fait loi.







Mon avis :






J’avais reçu ce livre en service presse grâce au partenariat entre Histoires de Romans et les éditions Ofelbe. Je vous fait partager mon avis sur ce premier tome très prometteur et bourré d’action !

Kirito est un jeune homme de 15 ans qui a acheté le dernier jeu vidéo à la mode : Sword Art Online, avec lequel il faut utiliser un Nerve Gear (une sorte de casque qu’on met sur la tête et qui permet de vivre pleinement l’aventure dans le jeu). Cependant, quelques heures après avoir commencé le jeu, tous les joueurs se retrouvent coincés dedans sous leur véritable apparence. Mais le pire : s’ils meurent dans le jeu, ils meurent aussi dans la réalité. Kirito fera tout ce qui est en son pouvoir pour finir le jeu au plus vite : c’est la seule solution pour que les survivants de l’Aicrad (le nom de l’arène) puissent sortir du jeu. Kirito sera aussi aidé d’Asuna, une jeune fille au caractère bien trempé, mais aussi d’autres personnages qu’ils recontrera tout au long du livre, par exemple Klein et Agil. Mais, certains personnages préfèrent se construire une vie dans le jeu et abandonnent vite l’idée d’en sortir un jour. Sans compter ceux qui deviennent hors la loi et qui pillent certains joueurs solos peu expérimentés ou des citadins (ceux qui ont un faible niveau).

L’auteur a très bien su développer son univers. On suit les aventures de Kirito et ses changements dans sa manière de penser et au travers de l’expérience qu’il obtient. L’univers de Sword Art Online est composé de plusieurs étages différents les uns des autres et d’une grande diversité de monstres. Pour pouvoir découvrir des nouveaux étages, ils faut à chaque fois combattre le boss de l’étage, qui devient de plus en plus fort.

Le livre se découpe en deux parties (deux livres) : dans la première partie, on suit l’intrigue principale tandis que la deuxième partie se compose de 4 anecdote vécues par Kirito avec des personnages féminims. Dans la première anecdote, il croise une jeune dresseuse de monstres ; dans la deuxième, il croise la route d’une forgeronne au caractère bien trompé ; la troisième anecdote se situe juste après le « marriage » de Kirito et Asuna ; et, la quatrième anecdote se situe peu après le début de l’intrigue lorsque Kirito rejoint pour quelques temps la guilde des Chats noirs de la Pleine Lune, une aventure qui sera pour lui assez traumatisante et dont on entend beaucoup parlé dans la première partie.

Pour ce qui est des personnages, Kirito est un jeune homme qui adore les jeux vidéo et qui, une fois bloqué dans Sword Art Online passera son temps à perfectionner ses techniques et à obtenir des récompenses. C’est un des peu nombreux joueurs solos du jeu et il le vit bien. On lui découvre dans la deuxième partie un coté un peu naïf et timide avec les filles. Asuna, quant à elle, est une jeune fille au caractère bien trempé qui n’hésite pas à dire ses quatres vérités. Au début du jeu, elle veut absolument trouver un moyen d’en sortir mais changera peu à peu d’avis au contact de Kirito.

En conclusion, j’ai trouvé que c’est un très bon premier tome dont j’attends la suite avec impatience ! La fin de celui-ci arrivant trop vite à mon goût. Pour ceux qui ne connaissent pas l’univers des RPG, il y a un lexique des termes spécifiques à la fin du livre. Pour ceux qui ont vu l’anime, cette série est tout aussi bien et les magnifiques illustrations valent le cout de l’avoir dans sa bibliothèque. Un livre à découvrir de toute urgence !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire